• Accueil
  • > I.s.Le Mehdi comorien commencerait-il déjà à décevoir ?

Archives pour la catégorie I.s.Le Mehdi comorien commencerait-il déjà à décevoir ?

Mohamed Bajrafil – Le Mehdi comorien commencerait-il déjà à décevoir ?

 Il était l’homme de tous les espoirs. Son slogan « Servir et non se servir », a résonné jusqu’aux moindres recoins de l’archipel des Comores.

Mieux que quiconque, il semblait connaître et comprendre les soucis du Comorien et les dangers qui guettent son pays. La ferveur dont il jouissait, pendant la campagne présidentielle, dépassait largement la sphère politique.  Plus qu’un simple candidat à une élection, il était une super star, dont l’entrée en scène causait malaises et mouvements de foule en tous genres. Il s’agit, vous l’aurez compris, du nouvel homme fort des Comores, Ahmed Abdallah Sambi.

Son élection à la tête de ce jeune Etat est a fortiori historique. Elle est historique d’abord parce que, pour la première fois, un homme, qui n’était ni au pouvoir, ni proche du pouvoir, accède à la magistrature suprême. Il serait inutile de rappeler les coupures de courant et des urnes qui façonnaient les chefs d’Etat comoriens.

Le statut de « fundi » d’AHA, surnom que lui ont donné les jeunes pendant les élections, particularise d’autant plus ce scrutin que pour la première fois un intellectuel arabophone en sort vainqueur. Ses qualités d’orateur, que lui reconnaît tout le monde, y compris ses adversaires d’hier comme ceux d’aujourd’hui, y sont pour beaucoup dans son écrasante victoire. Cependant, sa posture de religieux n’a pas moins pesé dans son élection.

Conjuguée avec une éloquence, il est vrai hors du commun, cette posture lui a fait engranger les voies des plus sceptiques, parmi les électeurs, ainsi que celles des arabophones et des partisans et sympathisants des partis islamiques. Venant d’un religieux, sa parole recevait un écho particulier de la part des électeurs, qui ingurgitaient ses discours et interventions, sans jamais se lasser. Sambi, cet ayatollah formé dans le sacro-saint du chiisme, l’Iran, était devenu, en un rien de temps, le dernier imam, le Mehdi, qui, selon les chiites appelés imâmites ou duodécimains, viendra régner sur le trône du monde, rétablir la justice dans sa toute plénitude et, ce faisant, mettre un terme aux tentations de l’antéchrist et de ses acolytes. L’ayatollah ne peut guère mentir ni se tromper. Le penser constituerait un sacrilège.Au reste, il est raconté ça et là, dans le pays, que quiconque l’insulte est hic et nunc foudroyé par un malheur surnaturel. Et pour preuve, on cite le cas d’un grand religieux qui, après l’avoir publiquement vilipendé, se serait gravement tordu le pied, aussitôt son sermon fini.

Et si ce surhomme n’en était, en fait, pas un ?

Et s’il n’avait tout simplement pas les moyens de construire le pays de cocagne, qu’il a tant promis aux Comoriens ? Et s’il ne disait pas vrai ? Et si, comme tout le monde, notre Mehdi se trompait ? Ces interrogations, qui, naguère, auraient semblé déplacées et injustifiées, sont d’autant plus légitimes qu’aujourd’hui rien de ce que promettait AHA ne pointe le nez à l’horizon.Pire, des questions aussi sensibles que l’intégrité territoriale des Comores reçoivent le même traitement de la part de l’équipe AHA que de la part de l’équipe Azali.La signature les 4 et 5 Avril de l’année dernière des accords de coopération par le comité mixte franco-comorien a causé le dégoût et la révolte de la population comorienne, qui a compris que l’île comorienne de Mayotte venait d’être sacrifiée au profit du pouvoir en place à l’époque.

Diverses manifestations ont été organisées à l’intérieur, comme à l’extérieur du pays pour dénoncer ces accords et la participation de Mayotte aux Jeux des îles, comme entité française dans l’Océan Indien, décidée par l’excolonel président. Sambi, qui paraissait plus que déterminé à réunifier l’archipel, déçoit d’autant plus qu’il fait les mêmes concessions qu’Azali, sur la question de Mayotte.

A l’ordre du jour des débats annuellement menés aux Nations Unies, comme au temps du colonel, cette question sera absente. Ce qui caractérise un acte de haute trahison à la nation, car rien n’est ni ne doit être au-dessus de l’intégrité territoriale du pays. La non participation de la délégation comorienne aux Jeux des îles témoigne, quoiqu’on en dise, d’un manque de sérieux et d’un tâtonnement déconcertants de la part du gouvernement Sambi. On ne gouverne pas un pays comme on joue à la loterie. Les Comores ont assez souffert. Elles ne doivent pas être gouvernées à-la-vaque- je-te-pousse, sous peine de les perdre à jamais.Les arrestations et inculpations des personnes soupçonnées de malversations ou de détournements de deniers publics peuvent conduire à un assainissement durable du système bureaucratique du pays et par là de son économie. A condition qu’elles soient en adéquation totale avec la justice.Mais on ne doit pas nous servir que ça. Nous voulons des progrès significatifs dans la vie quotidienne : en matière d’éducation, de santé, etc. Nous sommes bien conscients que personne, pas même le Mehdi attendu, n’est en mesure de redresser en un temps aussi court un pays décharné par plus de trente ans de gabegie administrative. Il va falloir du temps, beaucoup de temps. Seulement, nous aimerions voir germer les belles idées dont le Sambi candidat était le ménestrel. N’est-il pas comorien l’adage qui dit : « L’espoir de manger vaut le manger ? »

Même si le capital confiance dont il jouissait pendant la campagne ira en se réduisant comme peau de chagrin jusqu’à la fin de son mandat, l’ayatollah ne doit pas oublier qu’il est, pour beaucoup de monde, le dernier fusible dont dispose le pays. Il est en effet vrai qu’on vit soit les derniers instants des Comores soit le début de leur renaissance. A lui d’incarner l’un ou l’autre événement, l’histoire et son impitoyable glaive seront là pour le juger. A ce titre, il n’a pas le moins du monde droit à l’erreur. Pour des Comores réunifiées et prospères, nous souhaitons qu’il soit le Mehdi, le bon, le vrai.

Mohamed Bajrafil, doctorant en linguistique et enseignant dans le secondaire à Paris



Vidéos

Dernières vidéos

avril 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Sondages

Comment avez-vous connu ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966