• Accueil
  • > I.r.La présidence tournante ou le germe de la désagrégation totale des Comores

Archives pour la catégorie I.r.La présidence tournante ou le germe de la désagrégation totale des Comores

Mohamed Bajrafil – La présidence tournante ou le germe de la désagrégation totale des Comores

La tournante, puisque c’est d’elle que tout le monde parle maintenant, est, pour moi, le pire des choix politiques que les politiciens comoriens aient pu faire, depuis l’indépendance. Je ne devrais même pas parler de choix, car de celui qui se suicide, même si, de fait, il fait le choix de s’ôter la vie, on ne dit jamais qu’il a fait un choix; on dit, simplement, qu’il s’est donné la mort. Or, la tournante, cette ineptie politique qui veut que l’on gère notre pays, comme le fait un mari polygame, dont les jours sont irrévocablement et nommément divisés entre les épouses, dans le souci d’éviter tout conflit, de nature à menacer sa phallocratie, n’est, ni plus, ni moins, que la mise à mort de cette vache amputée depuis 76 d’une patte, nommée Mayotte.

Lorsqu’en 2001, j’ai entendu que la présidence de ce qui était devenu l’Union des Comores devait être occupée, à tour de rôle, par chaque île, tous les quatre ans, je n’y croyais pas mes oreilles. J’avais l’impression de rêver. Com ment des Comoriens ont pu en vouloir à leur pays au point de lui faire hara-kiri ? J’ai dans un premier temps cherché à savoir qui a été aux auspices de cette bêtise constitutionnelle, unique en son genre dans le monde moderne. J’ai, pendant un temps, eu envie que l’histoire se refasse; que nous soyons au temps de la colonisation pour imputer le crime de la tournante au colon, comme on lui impute la chicotte, et les autres crimes, que l’humanité se doit de connaître, pour éviter que de nouveau des hommes en traitent d’autres de la sorte. Mais très vite, la réalité m’a happé. J’ai dû me rendre à l’évidence c’est bien des Comoriens qui ont élaboré la constitution qui allait faire de la tournante un des principaux fondements des Comores. Une main étrangère les y a aidés dans cette entreprise assassine, certes. Mais c’est bien Ah, Aboudou, Hamada, Msaidié, Moindjié et d’autres qui l’ont élaborée puis défendue,
devant le peuple — sans jamais lui dire que l’issue de cette constitution, aux mille et une facettes, est inéluctablement le dépècement, morceau après par morceau, de l’archipel.
Mais viendra-t-il un jour où on pourra criminaliser, aux Comores, de tels actes ? Viendra-t-il un jour où la notion de responsabilité aura du sens, dans ce pays où les compétences de l’individu se mesurent à l’aune de sa roublardise ?

Nul ne peut croire qu’en faisant voter, par voies référendaires, une telle constitution, qui sanctifiait la tournante, le président Azali ignorait que le pays allait davantage tanguer. Pendant son règne, il n’a quasiment jamais pu se rendre à Anjouan, l’île dont le retour au giron naturel l’a poussé, aux dires des siens, à cette abomination constitutionnelle Mohamed Bacar n’a cessé de le narguer les conflits de compétences entre les gouvernements des îles et celui de l’union ont mis le pays à genou. Et j’en passe des meilleurs.N’est-il pas venu le temps du bilan de la tournante ? Ses méfaits ne sont-ils pas suffisamment nombreux pour la bannir entièrement ? Les politicaillons de la place feignent d’être convaincus du contraire. Ils veulent vendre la même bouillabaisse aujourd’hui qu’Azali il y a près de 10 ans, Pire, on a l’impression de l’extérieur, qu’on ne jure, à Moroni, que par elle.Elle semble indéboulonnable. Lorsque l’année dernière, AHA a décidé de consulter le peuple à propos de la constitution, j’ai cru qu’enfin on allait y renoncer. Mais, finalement, il en a été différemment. On n’y a pas touché.

Le pouvoir parle de la dépoussiérer un chouia, l’opposition interdit qu’on y touche, Voilà comment on en vient à sanctifier une abjection. Le souci de conserver le pouvoir, pour le premier, et celui de le reconquérir, pour la seconde, rendent impossible toute réflexion sur les dangers de cette billevesée, qui, de fait, régit les institutions du pays.A Foundi, qui veut jouer les prolongations d’un match présidentiel dont le temps réglementaire s’achève le mois de mai prochain, l’opposition, qui ne manque pas d’hommes de talent et d’un savoir juridique, profusément au-dessus de la moyenne, reproche une tentative de violation de la tournante. Son leitmotiv est « C’est au tour de Mohéli de diriger le pays. »

Quelle basse conception de la politique avons-nous, chers compatriotes ? Ne voyons-nous pas que nous barbotons dans la bêtise, l’opportunisme et le non patriotisme, en voulant continuer cette pratique politique digne des temps des Fé et des Sultans?
Il faut que la tournante profite à Mohéli », disent les opposants à Sambi, Pourtant, pas un seul ne pourrait trouver une logique dans la pratique de cette sottise. Et c’est normal. De fait, il en est de la situation politique qu’occasionne la tournante, comme d’une gangrène. De même qu’aucune partie du corps ne peut demander que l’on retarde le traitement afin qu’elle soit atteinte par la gangrène et qu’elle y goûte, de même on ne peut pas laisser se continuer ce poison, qui retarde encore plus le décollage du pays. Ou d’une escroquerie organisée que l’on ne pourrait arrêter qu’une fois que tout le monde en aurait fait les frais. Ou encore d’un viol collectif, qu’on appelle tournante », tenez !, qu’il serait injuste d’arrêter, sous-prétexte que quelques uns des malfrats ne sont pas encore secoué les reins, Quelle niaiserie!
Mohamed Bajrafil  
Linguiste, enseignant à Paris
Source : Albald n° 218du 24-O3-1O

 



Vidéos

Dernières vidéos

avril 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Sondages

Comment avez-vous connu ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966