Archives pour la catégorie I.e.Le mariage forcé

Le mariage forcé, chez les jeunes françaises issues de l’immigration

 

Les violences dont sont victimes les femmes dépassent les frontières des religions, des nations et des traditions. Le mariage forcé – en ce qu’il enlève à la femme la liberté de se choisir qui elle veut – en fait incontestablement partie. Ceux et celles qui se battent pour l’acquisition de cette liberté – qui est des plus importantes – méritent le soutien et les encouragements de tout le monde. Il me semble en revanche important d’éviter, dans de telles initiatives, toute forme de caricature. S’il est vrai qu’ encore aujourd’hui des jeunes femmes françaises issues de l’immigration comorienne sont, passez-moi l’expression, vendues aux plus offrants, il faut éviter d’ériger en règle quelques cas isolés. 

 

 Les choses sont de manière notable en train de changer, chez les Français-comoriens ou Comoriens-français. Aussi faut-il, à mon avis, éviter tout amalgame. Je suis Comorien comme vous et, même si je ne suis spécialisé dans aucune science sociale, je puis vous garantir que les jeunes filles franco-comoriennes qui décident de faire le choix de l’homme de leurs vies ne sont, sauf cas à démontrer, jamais victimes d’agressions physiques. Il est vrai, cependant, que pendant un moment, les ponts sont coupés entre elles et leurs familles, si leurs hommes ne plaisent pas à leurs familles. Ceci est très important à savoir car là où le mariage forcé est érigé en règle, les violences physiques sur les jeunes filles entre guillemets rebelles sont plus que monnaie courante. 

 

Et pour finir, je voudrai rappeler que je ne connais pas – que nonobstant ce qu’on peut dire du système coutumier comorien – à cent pour cent matrilinéaire, il est, à mon avis celui qui assure le maximum de liberté à la femme, parmi les systèmes politiques et sociaux professés ici et là dans le monde. Au moment où la femme française, par exemple, se bat pour qu’à diplôme et expérience égaux, homme et femme aient la même rémunération, la femme comorienne hérite de tout, dans toute sorte d’héritage matériel et domanial et, autant qu’un homme sinon mieux, elle est rémunérée.

Mohamed Bajrafil

 





Vidéos

Dernières vidéos

avril 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Sondages

Comment avez-vous connu ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966