• Accueil
  • > I.b.L'Islam dans son rapport aux autres religions monothéistes

Archives pour la catégorie I.b.L’Islam dans son rapport aux autres religions monothéistes

L’Islam dans son rapport aux autres religions monothéistes

QUELQUES MOTS  PRONONCES, PAR MOHAMED BAJRAFIL, UN DES IMAMS DE LA MOSQUÉE DE VIGNEUX,  A L’OCCASION DU THÉ DE L’AMITIE ORGANISE PAR L’ASSOCIATION CULTURELLE DES MUSULMANS DE VIGNEUX / SEINE LE 20/12/2009 ET AUQUEL ONT PRIS PART LES AUTORITÉS MUNICIPALES, NOMBRE DES HABITANTS DE VIGNEUX ET LES REPRÉSENTANTS DES COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNE ET JUIVE DU DÉPARTEMENT DE L’ESSONNE.

 

Bismillahi arrahmani arrahim,

Louange à Dieu, seigneur et pourvoyeur des univers ;

Que la  paix et la bénédiction de Dieu accompagnent le prophète Mouhammad ;

Monsieur le Maire, Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et Messieurs :

 Assalamou aalaïkoum wa rahmatou lwahi wa barakatouh.

L’islam, en dépit des explications biaisées qu’on lui colle, reconnaît à chacun la liberté de conscience et de croyance. Un verset du coran le martèle de la manière la plus claire qui soit : « Point de contrainte en religion ». C’est dans cet esprit qu’il accorde une importance sans égale à ceux qu’il appelle « les gens du livre », que sont les juifs et les chrétiens.

Est-il besoin de rappeler que le coran cite le nom de Moïse 136 fois ?  Si bien que certains savants musulmans ont dit que « peu s’en est-il fallu  pour que le coran soit le livre de Moïse et de sa communauté » ? Est-il besoin de rappeler que deux chapitres du coran, parmi les 113 qui le composent, portent le nom de la famille de Jésus ? Un des chapitres les plus longs du coran ne s’appelle-t-il pas la famille d’Imrane, son grand-père maternel ? Un autre, qui n’est pas des moins longs, ne porte-t-il pas le nom de la vierge Marie ?

Mesdames et Messieurs,

La religion musulmane considère l’humanité comme une seule et unique famille. Le coran dit : «  Ô vous les hommes,  nous vous avons créés en hommes et femmes,  puis en peuples et tribus afin que vous vous reconnaissiez ». Il dit encore : « Ô vous les hommes ! Craignez votre Dieu, qui vous a créés à partir d’une seule âme ».  Le prophète de l’islam dit : « Ô vous les hommes, votre Dieu est unique, votre père unique» (……)

Mais  s’il est vrai qu’il voit l’humanité comme une seule famille,  il n’est pas moins vrai que ses rapports avec le christianisme et le judaïsme ont toujours été particuliers, dans le sens noble du terme. L’islam se veut la continuation de ces deux grandes religions et non comme un début.  Dieu Dit dans le coran : « Nous vous avons prescrit dans et comme religion ce que nous avons prescrit à Noé, Moise et Jésus » (……)  Il ne peut pas être musulman celui qui ne croit pas à un seul des messagers de la bible. Il ne peut pas être musulman, non plus,  celui qui ne croit pas en Jésus. Faudrait-il porter à la connaissance de l’assistance que même la profession de foi de l’islam contient Jésus ? Beaucoup de musulmans ne le savent pas. Pourtant, le prophète de l’islam dit : « Quiconque croit en l’unicité de Dieu, en Mouhammad, comme Messager et en Jésus comme la parole de Dieu introduite en Marie, entrera au paradis, par la porte qu’il voudra ». (……)

Honorables invités,

Le temps qui m’est imparti ne me laisse aucunement la possibilité de parler de la spécificité des relations que l’islam nous a transmises et enseignées à l’endroit de nos frères juifs et chrétiens. Mais, qu’il me soit permis de vous donner quelques exemples concrets illustrant mon propos.

Quand le prophète de l’islam a reçu le message, un message dont il ne savait rien et dont il n’était pas encore conscient, c’est vers un chrétien qu’il s’est orienté, afin de le comprendre. C’est, en effet, auprès de Waraqat Ibn Nawfal, un sage chrétien, que sa femme,  Khadîdja, l’a conduit afin à la fois de trouver du réconfort et, surtout, de comprendre le sens de ce qu’il venait de commencer à vivre.

Son voyage nocturne s’est d’abord effectué vers Jérusalem. Ne voyez-vous pas là une démarche visant à inscrire définitivement l’islam dans la suite du christianisme et du judaïsme, dont Jérusalem est le berceau des prophètes ? Au reste, la tradition musulmane nous apprend que, pendant ce voyage, il serait descendu faire la prière à l’endroit où est né le christ.

En l’an cinq après la révélation de l’islam, les compagnons du prophète persécutés à la Mecque, à cause de leur monothéisme,  reçoivent de lui l’ordre de trouver refuge en Abyssinie, l’actuelle Ethiopie, chez le négus, dont il ne tarit pas d’éloges.  Négus le chrétien !

Quand le deuxième calife de l’islam,  Omar Ibn Alkhattwab,  arrive à Jérusalem, c’est avec son écharpe qu’il nettoie les saletés, dont était couvert le mur des lamentations. Visitant une des églises de Jérusalem, l’appel à la prière l’y a trouvé. Le prêtre de cette église lui proposa d’y accomplir sa prière, mais il refusa en lui disant : « Si j’y accomplis ma prière, les musulmans risquent de venir vous prendre votre église ».

L’islam reconnaît les mariages célébrés à l’Eglise et à la synagogue. Un couple chrétien ou juif qui se convertit à l’islam n’a, donc,  pas à recélébrer son mariage. Le casher et  le rite de sacrifice chrétien sont aussi reconnus par l’islam.

Par ailleurs, une tradition prophétique rapporte que quand le prophète a reçu, dans sa mosquée,  la délégation des chrétiens de Najrane, il les y a laissés faire leur prière.

Mesdames et Messieurs,

Que faut-il donc pour que l’on comprenne l’ouverture de l’islam à ses deux  grandes sœurs? L’islam est la somme de la rigueur juridique du judaïsme et la richesse spirituelle du christianisme. C’est, aussi,  pour cela qu’on l’appelle la religion du juste milieu.

Dans ce monde où le matérialisme est roi et la quête de l’identité de chacun semble vouloir se faire dans et à travers le rejet de l’autre, les religions doivent jouer le rôle qui est le leur, à savoir apprendre à l’homme à voir en l’autre son semblable, pas son ennemi. C’est dans cet esprit que l’islam nous apprend que : « Si les hommes se donnaient les raisons de l’amour, ils se passeraient de justice ».

Wassalamou aalaïkoum wa rahmatou lwahi wa barakatouh

(dit autrement : « Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur vous »).



Vidéos

Dernières vidéos

décembre 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Sondages

Comment avez-vous connu ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966